Urapei  Bretagne

17 RUE KERAUTRET BOTMEL
35044 RENNES CEDEX
Tél : 02 99 86 17 41
Fax : 02 99 22 77 19
unapeibretagne@adapei35.asso.fr

Accueil | Actualités | RETOUR SUR LE DEBAT PUBLIC DU 12 OCTOBRE 2017

La Conférence Régionale de Santé et de l’Autonomie (CRSA) de Bretagne organisait le 12 octobre à Brest un débat public pour faire un point de situation deux ans après la signature de la Charte Romain Jacob en Bretagne pour l’accès aux soins des personnes en situation de handicap, le 13 octobre 2015.

Qu’est-ce que la Charte Romain Jacob ?

En 2013, à la demande du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales, Pascal Jacob, Président de l’association Handidactique et parent de deux enfants en situation de handicap, a rédigé un rapport sur la problématique de l’accès aux soins et à la santé des personnes handicapées. Ce rapport dresse un constat alarmant sur les conditions d’accès à la santé des personnes en situation de handicap et développe des propositions pour l’amélioration de leur parcours sans rupture d’accompagnement.
 
De ce rapport découle la Charte Romain Jacob comportant 12 articles sous forme de préconisation, engageant les signataires à mettre en œuvre ensemble sur le terrain des actions afin que les personnes en situation de handicap accèdent plus facilement aux soins.
 
La signature officielle de cette Charte a eu lieu le 16 décembre 2014 à la Maison de la Chimie à Paris, par une trentaine d’acteurs de la santé publique et privée, parmi lesquelles l’Unapei, en présence de la secrétaire d’État de l’époque, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville.

Le débat public organisé par la CRSA

Le débat public s’articulait autour de deux tables rondes, animées par M. Claude Laurent (Président de la Commission Spécialisée Droits des Usagers de la CRSA, représentant l’Unapei Bretagne).
 
La première table-ronde traitait de la mise en œuvre de la Charte Romain Jacob en Bretagne : les actions menées, les réussites et les difficultés. Les réseaux Breizh Paralysie Cérébrale et Soins Dentaires Spécifiques (SDS) sont intervenus pour présenter une étude menée à la demande de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) sur l’accès aux soins somatiques des personnes handicapées en Bretagne.
 
La deuxième table-ronde abordait les évolutions possibles avec l’intervention de l’Association des Paralysés de France (APF) et du réseau Unapei Bretagne (l’Adapei-Nouelles Côtes d’Armor et l’Adapei d’Ille-et-Vilaine).
 
Pascal Jacob, Président de l’association Handidactique et à l’origine de la Charte, est ensuite intervenu. Selon lui :

« Nous ne sommes pas parvenus à tout mettre en place mais ça bouge ! »

S’appuyant sur les résultats d’une enquête mise en place depuis 2015, il a présenté avec véhémence 7 actions à mener en urgence :
 1. Sensibiliser et former les acteurs du soin
 2. Limiter au maximum les hospitalisations de personnes handicapées
 3. Mettre en place l’éducation à la santé des personnes handicapées
 4. Mettre en place la prévention pour les personnes handicapées
 5. Mettre en place le carnet de santé partagé
 6. Mettre en place tous les moyens de l’école de l’autonomie
 7. Écouter, valoriser, former, soutenir les aidants familier